Récemment, j'ai lu dans un vieux grimoire déniché lors d'une brocante d'un petit village perdu au fin fond de l'Alsace, que les meilleures pêches se faisaient sous la pluie...Ah non merde, j'dis des conneries, j'ai lu ça dans mes sms reçu hier

Je ne voulais pas pêcher aujourd'hui, c'est le jour du seigneur et en plus la pluie était prévue...Mais bon, mardi le boulot recommence, je n'ai pas envie d'avoir des regrets en me disant que j'aurai du pêcher plus pendant mes vacances et il est vrai que le poisson est déjà mouillé, donc la pluie ne doit pas lu faire peur.

Après un petit ciné ce matin (très sympa les Gardiens de la Galaxies Volume2), un vote (trés pourri le choix qui nous était donné), je suis parti à la pêche vers 15h et des brouettes. Arrivé sur place, je vois au loin pleiiiiiiiiiiin de pêcheurs, j'avais l'impression que c'était aujourd'hui l'ouverture.

J'ai croisé un groupe de 6/7 jeunes pêcheurs, 3 heures de pêche dans les pattes, et à part deux suivis, ils étaient tous bredouille...super motivant quand on voit qu'il pêchaient tous avec une technique et du matos différents...en plus ces cons me précédaient pour la suite de mon parcours.

Je basculais de rive dès que je pouvais, et c'est une fois arrivé au parc Heiritz que j'ai enfin vu un brochet le long de la berge, je lance mon leurre de façon à lui amener sous le bec, et à deux mètres de lui, je le vois s'orienter vers mon leurre, je ralenti la récupération et d'un coup je le vois piquer un sprint pour gober mon leurre. Ferrage qui va bien, et le mini combat a pu commencer, un grèbe huppé s'est invité lors du combat pour donner des coups de bec en mode torpille subaquatique...je vais finir par pêcher un grèbe ou un cormoran un de ces jours :-/

P5070189P5070192Un 60cm, il est reparti à l'eau comme un brave, sous les yeux du grèbe qui est resté pendant le séance photo.

Une fois la peur de la douille passé, sous une grosse averse je décide de pêcher avec une imitation de rat pour me faire plaisir et voir ce que donne la nage. Vite fait, je vois deux brocs qui escorte mon leurre mais aucun se décide de croquer le petit mammifère. Arrivé au bout du ponton, je reviens sur mes pas histoire de retenter un des deux broc, et j'ai bien fait car un des deux, ou un troisième se décide à attaquer le rat et de m'offrir un combat bien sympathique.

P5070199Un 65cm, pas des monstres mais deux pike en 45 minutes, ça fait plaisir :-)