Ce matin, je sors des bras de Morphée à 06h00 pétante...pourquoi je me réveille un samedi à 6h00 du mat', chui pas bien :s
Après avoir tourné dans le lit pendant 30 minutes, je me décide a faire un ti tour du côté de la médiathèque, histoire de rendre visite aux brochets de Julien. Arrivée sur place, je me rend compte que le soleil n'a pas décidé de se lever aussi tôt que moi, ça faisait longtemps que je n'avais pas eu aussi froid à la pêche.

J'essaye un peu tout les leurres, PN, Spinner, cuillères et compagnie, mais rien ne fait bouger le poisson, ni même des micro perches...c'est la desh.
Au bout d'une heure, un pêcheur vient pêcher sur le même secteur que moi, équipé d'un leurre souple sur tête plombée rouge, il me dit qu'il a déjà fait un brochet et un aspe avec son twist, et que c'est sa technique de prédilection...et qu'il est rarement bredouille.
Sentant qu'il a tout plein de bons conseils à me donner, je décide de m'incruster comme ci de rien n'était en le suivant et discuttant sur les leurres souples.
C'est donc équipé tout les deux de twist, qu'on peigne les quais et à peine quelques mètres plus tard, je vois un brochet remonter pour gober mon bout de plastique , petit combat sympathique pour ce brochet plein d'énergie malgrè sa taille, 61 cm.

screenshot1

Remise a l'eau, décontracté d'avoir sauvé la douille, on continu notre ratissage de canal.  Mon maitre Yoda du plastique manque une attaque, et quelque secondes après lui, un brochet vient à nouveau avaler mon leurre, à peine maillé (si la maille est bien a 50 cm) je fais mon deuxième poisson en 30 minutes.

screenshot2
Une photo que c'est moi qui l'ai prise :d

Deux poissons, la goutte au nez, je décide de rentrer pour que la pêche reste un loisir et non une corvée. Je sais avec quel leurre je vais faire ma prochaine sortie :).